Glynn APA-239 - Histoire

Glynn APA-239 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Glynn

Un comté de Géorgie.

(APA-239: dp. 6 720; 1. 455'; n. 62'; dr. 24'; s. 17,7 k.; cpl 536; a. 1 5"; cl. Haskell)

Glynn (APA 239) a été lancé le 25 août 1945 sous

contrat de la Commission maritime par l'Oregon Shipbuilding Corp., Portland, Oreg. ; parrainé par Mme Homer D. Angell; et acquis et commandé simultanément le 17 octobre 1945, Comdr. Ben Koerner, USNR, commandement.

Le Glynn partit de San Diego le 21 décembre 1945 pour le voyage "Magic-Carpet" vers les Philippines et atteignit Samar en janvier 1946. Après avoir touché Guam et Saipan. elle est revenue à San Pedro, P.I., et a navigué de là pour Okinawa déchiré par la bataille, en arrivant le 14 avril. En route le lendemain pour les États-Unis, Glynn est de nouveau entré dans le port de San Diego le 30 avril à la fin du voyage.

Deux autres voyages aller-retour, tous deux au départ de San Francisco, ont amené le navire très fréquenté à Kwajalein, à Bikini, aux Philippines et à Okinawa du 21 mai au 28 juin 1946, et à Pearl Harbor pour revenir au Golden Gate le 26 juillet 1946.

Désarmé le 12 décembre 1946, le Glynn est resté en réserve jusqu'à sa remise en service le 3 mars 1951 à San Francisco. Des exercices d'entraînement tout le sud de la Californie l'ont occupée jusqu'à ce qu'elle parte pour l'Atlantique, atteignant Norfolk le 25 juillet 1951. Par la suite, elle a mené des exercices d'entraînement en temps de paix dans les Caraïbes et l'Atlantique, des missions exigeantes qui comprenaient des voyages au Groenland, en Nouvelle-Écosse, dans les îles des Caraïbes et des opérations le long de la toute la longueur de la côte Est. De plus, elle a mené des croisières d'entraînement pour les aspirants.

Glynn a été mis en service à Charleston, S.C., le 8 juin 1955 après une révision d'inactivation à New York. Désarmé là le 9 septembre 1955, il est resté en réserve jusqu'à ce qu'il soit rayé de la Liste de la Marine le 1er juillet 1960 et est retourné à l'Administration Maritime. Elle a été placée dans la flotte de réserve de la Défense nationale et est actuellement amarrée dans la James River.


La Commission maritime des États-Unis (MARCOM) était une agence exécutive indépendante du gouvernement fédéral américain qui a été créée par le Merchant Marine Act de 1936, adopté par le Congrès le 29 juin 1936, et a remplacé le United States Shipping Board qui existait depuis Première Guerre mondiale. Il était prévu de formuler un programme de construction de navires marchands pour concevoir et construire cinq cents cargos marchands modernes pour remplacer les navires d'époque de la Première Guerre mondiale qui constituaient la majeure partie de la marine marchande des États-Unis, et d'administrer un système de subventions autorisé par le Loi pour compenser la différence de coût entre la construction aux États-Unis et l'exploitation de navires sous pavillon américain.

La marine des États-Unis (USN) est la branche du service de guerre navale des forces armées des États-Unis et l'un des sept services en uniforme des États-Unis.


Une brève chronologie historique

Originaire d'un groupe de citoyens et de militaires concernés et civiques, vivant sur l'île St. Simons et l'île Sea, réunis avec un objectif commun. Cet objectif, la protection de la vie et des biens, était la force d'origine qui allait devenir la mission sous-jacente du service d'incendie volontaire de l'île St. Simons.

POMPIERS VOLONTAIRES DE L'ÎLE RECHERCHÉS


Voici l'annonce originale pour les bénévoles de l'île St. Simons parue dans The Brunswick News, le 19 janvier 1952.

Le service d'incendie volontaire de l'île St. Simons est maintenant organisé, a annoncé aujourd'hui Don McCaskill, président du comité. Les demandes proviennent d'hommes qui résident à St. Simons. L'adhésion à l'organisation sera limitée à 25 membres. Les candidatures seront examinées dans l'ordre de réception et ceux qui souhaitent être nommés membres doivent en faire la demande immédiatement, a déclaré M. McCaskill. Les formulaires peuvent être obtenus auprès de M. McCaskill à la caserne de pompiers de l'aéroport Malcolm McKinnon ou de Ronald Bankston, J. M. Kent, Billie Strother et Bob West, qui composent le comité d'organisation.

1950&apos

Établi le 2 février 1952, le service d'incendie volontaire de St. Simons Island a été créé pour protéger la vie et les biens des résidences du district hydrographique de St. Simons Island, de Sea Island et des régions avoisinantes.

Les bénévoles étaient l'épine dorsale du service d'incendie. Lors de la première réunion, 75 pompiers volontaires se sont inscrits. Ce nombre a été soigneusement réduit à 50 réguliers, répartis comme suit : 25 réguliers de première classe, cinq pompiers, trois housemen et 17 apprentis.

La première caserne des pompiers de St. Simons Island, située au 1211 Demere Road, a été construite et inaugurée en 1952. Cette station desservait ce qui était alors le district hydrographique de St. Simons Island et fournissait une aide supplémentaire au moteur situé sur Sea Island.

Certains des premiers camions de pompiers du département ont fonctionné à partir de la caserne de pompiers de Demere Road. L'un des premiers camions de pompiers, le moteur 32, est toujours en service aujourd'hui comme camion de parade et peut être vu lors de nombreuses fonctions locales.

La première communication radio bidirectionnelle pour le service d'incendie de l'île St. Simons et le comté de Glynn a été autorisée et mise en service dans les années 1950.

Les années 1960 ont amené le besoin d'expansion supplémentaire et de protection contre les incendies. Construction d'une nouvelle caserne de pompiers sur le continent. Avec l'achèvement de la nouvelle caserne de pompiers Ballard sur le continent en 1964, le service d'incendie de l'île St. Simons est devenu le service d'incendie du comté de Glynn. La caserne de pompiers de Ballard est alors devenue, et reste à ce jour, le siège du service d'incendie du comté de Glynn.

Avec la création du service d'incendie du comté de Glynn, le service d'incendie volontaire de St. Simons Island ainsi que la création des bénévoles de Ballard sont devenus des divisions du service d'incendie du comté de Glynn.

Les années 1970 ont vu la construction de la station 4, située sur Frederica Road, et la mise en service de nouveaux appareils, dont beaucoup sont encore en service aujourd'hui. De plus, les années 1970 ont vu le début de la collecte de fonds des pompiers volontaires de l'île St. Simons, le calendrier des pompiers.

1980&apos

Les années 1980 ont vu la construction et l'achèvement de la nouvelle chaussée F. J. Torras à quatre voies reliant l'île St. Simons au continent. Les années 1980 ont vu la mise en service de plusieurs nouveaux appareils, dont beaucoup sont encore en service aujourd'hui.

En 1983, le ministère a répondu à l'un des plus grands incendies jamais enregistrés dans la communauté, le Brunswick Mall. Le personnel du service d'incendie du comté de Glynn a aidé les pompiers de Brunswick à éteindre un incendie qui a mis près de 24 heures à s'éteindre.

1990&apos

Avec l'achèvement de la nouvelle chaussée F.J. Torras à quatre voies dans les années 1980, les années 1990 ont apporté un développement supplémentaire et augmenté la valeur des propriétés à St. Simons Island et Sea Island.

Le personnel supplémentaire permet au département de gérer tous les appareils en ligne avec du personnel de carrière. Un de ces appareils, un camion échelle de 1987, situé à la station 4, était habité et exploité exclusivement par les bénévoles de l'île St. Simons jusqu'en 1997. Au cours de cette période de 10 ans, les bénévoles ont répondu avec cet appareil à tous les incendies de structure sur St. Simons Island, Sea Island et autour du comté de Glynn.

2000&à présent

La réponse du comté à cette croissance se traduit par la construction et l'exploitation de plusieurs nouvelles casernes de pompiers. L'une sur l'île St. Simons, station 7, située sur le chemin Lawrence près de l'extrémité nord de l'île St. Simons, a été consacrée le 24 mars 2000. Et l'autre sur le continent, la station 8, située à l'extrémité nord de l'embranchement le 25 septembre 19, 2002

En 2004, le comté de Glynn était le comté hôte du sommet du G-8. Le personnel du département, à la fois de carrière et de bénévoles, a intensifié sa formation en vue de cet événement. heureusement pour tous les participants, l'événement s'est déroulé sans incident et a été considéré comme un succès par tous les participants.

En 2006, le service a renforcé notre capacité de réponse aux incidents impliquant des matières dangereuses. Au cours de sa première année, l'unité Haz-Mat a répondu à deux incidents distincts et a réussi à sécuriser l'incident jusqu'à ce que les matériaux puissent être éliminés correctement.

Actuellement, le service d'incendie du comté de Glynn fournit du personnel et de l'équipement pour aider le service d'incendie du comté de Glynn à fournir ses services aux citoyens du comté de Glynn, de l'île St. Simons, de l'île Sea et de nos comtés voisins selon les besoins.

C'est avec votre soutien continu que nous continuerons à fournir à notre communauté le dévouement sans faille et le niveau de protection contre les incendies que vous méritez. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux membres qui pourraient avoir quelque chose à offrir à leur communauté. Nous recherchons toujours des moyens plus sûrs et meilleurs pour fournir les services de sécurité des personnes et de protection contre les incendies nécessaires de manière aussi sûre et rapide que possible.


Summers, Stanley K., GMCM

Cette page de service militaire a été créée / détenue par Thomas Ollom (The Boss), GMCS pour se souvenir de Summers, Stanley K. (W8SKS/SK), GMCM USN (Ret).

Si vous connaissiez ou avez servi avec ce marin et que vous avez des informations ou des photos supplémentaires pour soutenir cette page, veuillez laisser un message pour le ou les administrateurs de la page ICI.

Ville natale
Nouvelle Albanie
Dernière adresse
Case postale 748
Kalkaska, Michigan
Date de passage
13 juil. 2018
Lieu d'inhumation
Non précisé
Coordonnées mur/terrain
Non précisé


Opérateur radio amateur : (W8SKS)

STREAMER DE BATAILLE : SERVICE DU VIET-NAM

Employé par Shell Oil Co.du 13 octobre 1980 au 1er juillet 1998. Retraité sur points. Ancien système 80 Pts, ans et plus. Exploration & Production, Inspecteur de tête de puits, OCTG, Inspecteur NDT et Contrôle qualité. Achat. Inspecteur principal, opérations du Michigan, OCTG et équipement de tête de puits. Coordinateur HAZMAT

Dans l'évaluation :
#1. 1952 à 1956 - armes légères/mitrailleuses légères, 1911A1, M1 Garand, M1 Carbine, Winchester Mod. Pompe 12, pistolet à graisse Thompson M4, M3, barre de brunissage .30 Cal., brunissage .30 Cal. Mitrailleuses de calibre .50. Mitrailleuses antiaériennes, 20 MM Twin, 40 MM Twin & Quad. Surface à surface, support pour pistolet surface à air 5" 38 Cal. Support de pistolet ouvert simple, GE Drive. 5" 38 Cal. Support de canon jumeau, Northern Ord. Conduire

#2.1956 à 1958 - identique au #1. avec l'ajout du single 3" 50, du single 20 MM et de l'Amplidyne Dr 40MM.

#3. 1958 à 1959, 5"38 Twin fermé, Ford Drives, MT 55.

#4. 1960 à 1961, 3" 50 Cal. RFTwin, Amplidyne Dr., open MT

#5. 1965 À 1965 GMLS MK. 7, SYSTÈME DE LANCEMENT TWIN TALOS

ï#6. 1966 À 1968, GMLS MK 12 MOD 0, SYSTÈME DE LANCEMENT TWIN TALOS

#7. 1971 À 1974, GMLS MK 12 MOD. 1, SYSTÈMES DE LANCEMENT TWIN TALOS.

#8 1974 À 1977, INSTRUCTEUR SENIOR 3-M COORDINATEUR FORMATION PAC FLOTTE.

#9 1977 À 1980 SSC GLKS, GM SCH. OFFICIER DE DIVISION / CONSEILLER PRINCIPAL ENGAGE

ÉTATS DES ÉTATS-UNIS VISITÉS OU VÉCU DANS : Tous les 50 États et territoires.

POUR LES PAYS VISITÉS : SE RÉFÉRER AUX LISTES D'AFFECTATION DES FONCTIONS.

"DIVISION SUPPLY OFFICIER"
"AIMANT DE DIVISION DE CONTRLE DES DOMMAGES"
"MESSAGER DE LA MONTRE"
"REGARDER LE STAND APRÈS LE PILOTAGE
BARRE DE PONT DE LA MONTRE"
"LEADER DE L'ESCOUADE DE LA FORCE DE DEBARQUEMENT DES NAVIRES"
"SAUVETAGE NAGEUR, BATEAU AMPHIBS"
"DIVISION PREMIER MARIAGE PONT"
"MAÎTRE D'ARMES"
"CHEF MAÎTRE D'ARMES"
"RECRIRE FORMATION MONITEUR DE NATATION"
"INSTRUCTEUR GM A-SCHOOL"
"INSTRUCTEUR GM B-SCHOOL"
"INSTRUCTEUR C-SCHOOL, EE&H, SYSTEMES DE LANCEMENT DE MISSILE"
« RESPONSABLE DE LA DIVISION DES CURRICULUMS, GM-SCHOOL »
"C-SCHOOL DIVISION OFFICIER" GM-SCHOOL"
"OFFICIER DE SERVICE DE COMMANDEMENT-SSC, GLKS"
"INSTRUCTEUR ELECTRONIQUE ELECTRICITE & HYDRAULIQUE. GM-SCHOOL"
"OFFICIER DE MANUTENTION DES ARMES NUCLEAIRES, CG-11"
"OBSERVATEUR DE MANUTENTION D'ARMES NUCLÉAIRES, CGN-9, CG-11"
"INSTRUCTEUR 3-M COORDINATEURS, NAVIRES DE LA FLOTTE DU PACIFIQUE/INSTALLATIONS À TERRE"
« CONSEILLER SUPÉRIEUR ENRôLE DE LA COMMANDE D'ÉCOLE GM »
"OFFICIER D'ENQUÊTE DU COMMANDEMENT, SSC GLKS"
« AGENT BEQ, SSC GLKS »
"MESSAGER DE LA MONTRE, LSD-1"
« MANDATAIRE PRINCIPAL DE DIVISION, AKA-100, CGN-9 »
« CHEF DIRECTEUR DE LA DIVISION, CG-11 »
"PETIT OFFICIER DE MONTRE, LSD-1. AKA-100, CAG-1, AO-145, CLG-4, CGN-9"
"OFFICIER DE PONT, CGN-9, CG-11"
"JUNIOR OFFICIER DE PONT, CGN-9, CG-11"

ORDRE DU BOSTON TERRIER
PREMIER CROISIER MISSILES GUIDÉS AU MONDE
USS BOSTON CAG-1. 1958/1959

MEMORIAL DE LA MARINE DES ÉTATS-UNIS MEMBRE
CLUB QUARTERDECK

FONDATION DU PATRIMOINE DU CORPS MARIN
CLUB DE CHIENS DIABLE

VEUILLEZ DÉCRIRE QUI OU QU'EST-CE QUI A INFLUÉ SUR VOTRE DÉCISION DE REJOINDRE LA MARINE.
Dès mon plus jeune âge, on m'a raconté l'histoire de deux oncles qui ont servi pendant la Première Guerre mondiale. L'un était dans la marine et l'autre dans l'armée qui a été blessé alors qu'il servait en France avec l'AEF. J'étais assez vieux pour comprendre le but et ensuite

est venu l'attaque sournoise sur Pearl Harbor. Je ne comprenais pas tout à fait l'étendue de cette tragédie, mais je savais de quoi il s'agissait. Je me souviens des prières que mon père faisait à l'église pour ceux qui avaient été perdus au combat, car certains d'entre eux étaient liés à des membres de la congrégation. En 1944, mon frère aîné s'est enrôlé dans la Marine et c'est à ce moment-là que je me suis fixé comme objectif de suivre ses traces. Un autre frère intermédiaire s'est enrôlé dans l'Air Force en 1948 et cela m'a donné une raison de plus de vouloir m'enrôler dans le service et a renforcé ma détermination à servir mon pays. À partir de ce moment-là, il s'agissait d'anticiper le moment où nous serions assez vieux pour nous enrôler.

En juin 1950, lorsque la guerre de Corée a éclaté, nous savions qu'il ne faudrait pas longtemps avant que nous soyons en âge de nous enrôler et c'était tout ce à quoi nous pensions. En 1952, on a décidé quoi qu'il arrive, on allait essayer de s'enrôler. Nous avons d'abord essayé le Corps des Marines, mais le recruteur me connaissait et m'a envoyé dehors. Alors armés d'un certificat de naissance légèrement falsifié, nous avons décidé d'essayer l'USNRTC/USMCRTC de l'autre côté de la rivière à Duluth. Deux des gars qui savaient qui j'étais à l'école sont restés silencieux et nous avons réussi à nous enrôler dans la Marine. Dix mois plus tard, nous avons demandé le service actif et le bingo, nous étions en route pour notre carrière navale.

QUE VOUS AVEZ ÉTÉ AU SERVICE DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES OU À TITRE DE CARRIÈRE, VEUILLEZ DÉCRIRE LA DIRECTION OU LE CHEMINEMENT QUE VOUS AVEZ PRIS. QUELLE ÉTAIT VOTRE RAISON DE DÉPART ?
En 1953, j'ai été affecté à la compagnie de formation des recrues 113, RTC à Great Lakes, Illinois et juste après l'obtention de mon diplôme, j'ai été retenu comme instructeur de natation pour recrues. J'ai ensuite reçu des commandes pour mon premier navire, l'USS Ashland (LSD-1) et j'ai servi dans le service pont pendant une courte période. je

a ensuite été transféré au Gunnery Department et est devenu un Gunners Mate. Mes missions en mer comprenaient également l'USS Glynn (APA-239), l'USS Kleinsmith (APD-134), l'USS Oglethorpe (AKA-100), l'USS Boston (CAG-1), l'USS Sierra (AD-18), l'USS Hassayampa ( AO-145) et l'USS Maury (AGS-16). Nous avons travaillé sur toutes les armes légères de l'époque, des mitrailleuses lourdes AA, des supports de canons à double usage de 20 mm, 40 mm, 3 "50 et 5" 38 et j'ai servi comme instructeur d'école et enseigné tous les armements susmentionnés.

En 1965, j'ai été sélectionné pour une formation croisée dans les systèmes de lancement de missiles TALOS, GMLS MK 7 et GMLS MK 12 Mod 0 et 1. Je suis ensuite retourné au service en mer à bord de navires avec ces systèmes dont l'USS Little Rock (CLG-4) et USS Long Beach (CGN-9). En 1969, je suis retourné aux Grands Lacs en tant qu'instructeur « GM » avec des commandes de suivi à l'USS Chicago (CG-11) en 1971. Quelques-unes de mes autres tâches tout au long de ma carrière ont inclus le poste d'instructeur principal des coordonnateurs 3M pour la flotte du Pacifique. et le programme 3M de CNO pour n'en nommer que quelques-uns.

J'ai pris ma retraite en tant qu'officier de la division scolaire GM "C" / Master Chief du commandement de l'école GM appelé "Senior Enlisted Adviser" à l'époque et c'était un devoir collatéral.

SI VOUS AVEZ PARTICIPÉ À DES OPÉRATIONS MILITAIRES, Y COMPRIS DES OPÉRATIONS DE COMBAT, HUMANITAIRES ET DE MAINTIEN DE LA PAIX, VEUILLEZ DÉCRIRE CELLES QUI ONT FAIT UN IMPACT DURABLE SUR VOUS ET, SI VOUS CHANGEZ VOTRE VIE, DE QUELLE MANIÈRE ?
J'ai servi dans le théâtre européen d'occupation (Marine 1954-1955), l'expédition des forces armées au Liban (1958), l'expédition des forces armées Quemoy Matsu (1960/1961) et au Vietnam (parties de 1966, 1967, 1968, 1971 et 1972), tous étaient à bord des différents théâtres d'opérations.

Le plus mémorable a été pendant que nous attendions ce qui semblait

comme des années pour la commande "Missiles Free" tout en traquant des avions hostiles au-dessus du Vietnam et certains éventuellement entrants. L'action a finalement eu lieu en mai 1968 lorsque nous avons reçu "Birds Free" comme nous l'appelions, et deux missiles TALOS ont été tirés depuis l'USS Long Beach (CGN-9) et ont détruit un MIG-21 à environ 70 miles de Le bateau. Cela a été confirmé et constaté par la patrouille aérienne de combat (CAP) d'un coup direct des deux missiles. Il y avait la satisfaction de la mort confirmée car l'un des frères de notre maison de missiles Gunners Mate était un caporal de marine et venait d'être tué au combat par une mine terrestre quelques jours auparavant. Cette action était la première fois dans l'histoire navale et a fait l'histoire navale lorsqu'un missile avait été tiré sur un ennemi au combat depuis un navire de surface et était une victoire réussie pour démarrer.

L'équipe TALOS de Long Beach a de nouveau engagé en septembre 1968 un avion hostile, a reçu « Birds Free » et a lancé un double ensemble de missiles TALOS sur l'ennemi présumé. L'avion était censé être un autre MIG-21 et a été détruit à une distance de plus de 80 milles. En avril 1972, alors qu'ils étaient affectés à l'USS Chicago (CG-11) et étaient responsables des systèmes Twin TALOS avant et arrière, nous avons engagé un autre avion hostile juste avant l'exploitation minière du port de Haiphong au nord du Vietnam. L'ennemi aurait été un chasseur MIG-17 et ce fut une mise à mort réussie à environ 40 miles de la base de l'avion. Les bons radaristes ont dit qu'il y avait en fait deux avions qui jouaient à saute-mouton au moment de l'interception et lorsque le champ de débris s'est dégagé, il n'y avait rien à suivre sur la lunette et nous n'avons obtenu le crédit que pour un seul kill.

Au cours de cette croisière, l'USS Chicago et d'autres patrouilles aériennes de combat (CAP) ont été à l'origine de 15 tirs de MIG. Inégalé par toutes les autres unités, Randy Cunningham est devenu le seul as de la marine au Vietnam au cours de cette période et deux de ses meurtres ont eu lieu sous la direction de l'équipe de contrôle aérien de l'USS Chicago. L'USS Long Beach et l'USS Chicago ont tous deux reçu la Navy Unit Commendation pour les actions de leur équipage. J'ai eu le privilège d'être le capitaine du système de lancement (opérateur du panneau EP2) lors de ces engagements réussis et j'ai également été le premier maître de Missile House.

Nous avions lu des rapports selon lesquels la Missile House avancée de l'USS Chicago avait engagé la destruction en avril 1972, et cela aurait été correct si le système avancé n'avait pas été en panne en raison d'un problème de frappe de missile. Le lancement et la mise à mort ont eu lieu à l'arrière du TALOS Missile House, un oiseau tiré du A-Rail. L'USS Chicago a également reçu le ruban d'action de combat lorsqu'il a essuyé le feu d'une batterie côtière ennemie. Environ 30 à 40 cartouches ont éclaboussé autour de l'USS Chicago et de ses destroyers attachés. Il n'y a pas eu de coup ni de victime.

POUVEZ-VOUS RACONTER UN INCIDENT PARTICULIER DE VOTRE SERVICE, QUI PEUT OU N'A PAS ÉTÉ DRLE À L'ÉPOQUE, MAIS VOUS FAIT TOUJOURS RIRE ?
Oh, le réveillon de Noël 1954 à Toulon, en France, me vient à l'esprit. Mon compagnon de bord (Al Bowlby) et moi avions prévu un laissez-passer pour la nuit et l'exigence était d'assister à un service religieux bonifide. En fait, nous avions été invités à une fête de Noël au bar de Toulon et

passer la nuit là-bas, mais juste avant minuit, le bar était fermé et nous sommes tous allés à la cathédrale en bas de la rue pour la messe de minuit. Ni Al ni moi n'étions catholiques, nous nous sommes donc tenus à l'arrière avec d'autres personnes. La plupart étaient des femmes habillées pour tuer. Il s'est avéré qu'elles étaient les dames de la soirée et nous l'avons découvert lorsque deux d'entre elles se sont retrouvées dans un renversement pendant le point culminant de la messe et que la police est arrivée et les a traînées hors de l'église. Quoi qu'il en soit, quand l'église était finie, nous sommes partis pour retourner à la fête au bar et Al a décidé qu'il avait besoin de se soulager et a fait le tour du coin du bâtiment de l'église. Ai-je mentionné qu'Al était ivre ? Tout ce que j'ai entendu d'Al était un cri plutôt fort, puis le silence.

Je suis retourné dans l'église et j'ai trouvé un homme qui avait une lampe de poche et lui a dit ce qui s'était passé. Pourquoi je ne suis pas simplement allé voir ce qui se passait avec Al, c'était probablement parce qu'il y avait un panneau sous lequel il marchait et imprimé en grosses lettres rouges était "ATTENTION BOMBES NON EXPLOSÉES AU-DELÀ DE CE POINT." J'ai en quelque sorte marmonné dans ma barbe, "soldat idiot, ne sait-il pas lire?" J'ai braqué la lumière sur Al et il était tombé dans le sous-sol vide d'un bâtiment d'église bombardé et était juste assis là à jurer les Français en disant "Dieu. Les grenouilles me l'ont encore fait." Quoi qu'il en soit, je lui ai dit dans quoi il était tombé et lui ai conseillé de ne pas trop bouger ou de commencer à frapper sur quoi que ce soit car il y avait peut-être des bombes non explosées là-bas avec lui. Il n'a jamais dit un mot, même après que nous ayons récupéré une échelle et l'avons fait sortir. Le vieil Al était blanc comme un drap quand il est sorti de là. Il s'avère qu'il était assis à côté de l'assemblage d'ailerons d'un morceau de munitions américaines (BOMB) partiellement enterré, fumant une cigarette.

Ai-je également mentionné qu'Al était un ancien sergent-chef dans l'armée et avait combattu tout au long de l'Europe, avait à peu près autant de décorations qu'Ike et avait une grande aversion pour les Français ? Ce sont les premières troupes avec lesquelles il s'est engagé dans une fusillade lorsqu'il a débarqué en France. À l'époque, la majeure partie de la flotte française était encore partiellement submergée dans le port de Toulon et vous ne pouviez pas marcher un pâté de maisons sans rencontrer un signe de danger rouge et blanc de munitions non explosées d'un certain type. C'est la seule fois où je me souviens avoir passé un bon moment en France. Je n'ai jamais aimé l'endroit, peut-être qu'une partie de l'amertume d'Al a déteint sur moi. Repose en paix frère Al.

QUELLE PROFESSION AVEZ-VOUS SUIVI APRÈS VOTRE SERVICE MILITAIRE ET QUE FAITES-VOUS MAINTENANT ? SI VOUS SERVEZ ACTUELLEMENT, QUELLE EST VOTRE SPÉCIALITÉ PROFESSIONNELLE ACTUELLE ?
Après notre retraite, nous avons été acceptés pour un emploi dans le personnel du siège social de Shell Oil Company à Houston, TX, mais affectés à Shell Western E&P Inc., Michigan Operations Purchasing. C'était le 13 octobre 1980 et nous sommes restés à l'emploi de Shell jusqu'à notre retraite le 1er juillet 1998. Maintenant, je suis totalement à la retraite et je profite de la vie avec mon épouse depuis quarante-neuf ans.

D'APRÈS VOTRE PROPRE EXPÉRIENCE, QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS À CEUX QUI ONT RÉCEMMENT ENTRÉE DANS LA MARINE ?
Mettez-vous en avant à 100% dans votre travail et votre attitude. Il n'y a jamais de mauvais jour, certains ne sont pas aussi bons que d'autres. Apprenez complètement votre travail et formez les personnes affectées de la même manière. Dirigez toujours et donnez toujours l'exemple. Traitez tout équitablement, mais fermement si nécessaire. S'il y a un travail qui vous aidera dans votre avancement, faites du bénévolat pour cela. Ne vous asseyez jamais et attendez l'occasion de frapper. Vous frappez à l'avance.

Ne faites jamais de discrimination, traitez tous les marins comme des égaux, quel que soit leur sexe. Les couleurs n'existent pas, la race n'existe pas et le genre n'existe pas. Un marin est un marin est un marin et s'ils apprennent un jour cela, vous aurez une carrière solide et cohérente dans la marine.

Il n'y a AUCUNE évaluation plus nécessaire que d'autres. Il n'y a pas de services plus importants que d'autres, et tout le monde fait partie de l'équipe. Ce faisant, vous atteindrez l'objectif de la Marine et c'est de gagner. N'oubliez pas, supprimez la discrimination dans tous les domaines et les murs tomberont et Team Navy l'emportera.

Je le sais parce que nous avons « été là et fait ça ! Avoir à elle. Armes à feu !


Waters est diplômé de l'Académie navale en 1932. Il a servi sur le croiseur lourd Augusta (CA-31) et sur le destroyer Downes (DD-375), avant de suivre une formation de troisième cycle en ingénierie des munitions. Il s'est ensuite rendu en Angleterre en tant qu'observateur naval spécial à l'époque où la Grande-Bretagne était engagée dans les hostilités mais où les États-Unis n'étaient pas encore entrés dans la Seconde Guerre mondiale. Il était chargé de mettre en place la première école de déminage de la Marine à Washington après son retour. Il a servi plus tard sur le croiseur Memphis (CL-13).

Il a ensuite servi dans l'état-major du vice-amiral Jonas Ingram, à la fois dans l'Atlantique Sud et lorsqu'Ingram commandait la flotte de l'Atlantique. Waters était capitaine du destroyer Laffey (DD-724) lors des essais de la bombe atomique Bikini en 1946. Il a ensuite commandé le transport Glynn (APA-239) et le Destroyer Squadron Two.

Alors qu'il commandait la Naval Weapons Station à Yorktown, en Virginie, il a été sélectionné pour le contre-amiral et a ensuite servi en tant que commandant de destroyer Flotilla One. Après avoir servi en tant que commandant de la flotte des forces minières du Pacifique et de la base navale de Los Angeles, il a commencé une longue période de service en tant qu'océanographe de la Marine, jusqu'à sa retraite en 1970.


Quoi Glynn les dossiers de famille trouverez-vous?

Il y a 92 000 enregistrements de recensement disponibles pour le nom de famille Glynn. Comme une fenêtre sur leur vie quotidienne, les dossiers de recensement de Glynn peuvent vous dire où et comment vos ancêtres travaillaient, leur niveau d'éducation, leur statut d'ancien combattant, etc.

Il y a 20 000 dossiers d'immigration disponibles pour le nom de famille Glynn. Les listes de passagers vous permettent de savoir quand vos ancêtres sont arrivés aux États-Unis et comment ils ont effectué le voyage - du nom du navire aux ports d'arrivée et de départ.

Il y a 14 000 dossiers militaires disponibles pour le nom de famille Glynn. Pour les anciens combattants parmi vos ancêtres Glynn, les collections militaires fournissent des informations sur l'endroit et le moment où ils ont servi, et même des descriptions physiques.

Il y a 92 000 enregistrements de recensement disponibles pour le nom de famille Glynn. Comme une fenêtre sur leur vie quotidienne, les dossiers de recensement de Glynn peuvent vous dire où et comment vos ancêtres travaillaient, leur niveau d'éducation, leur statut d'ancien combattant, etc.

Il y a 20 000 dossiers d'immigration disponibles pour le nom de famille Glynn. Les listes de passagers vous permettent de savoir quand vos ancêtres sont arrivés aux États-Unis et comment ils ont effectué le voyage - du nom du navire aux ports d'arrivée et de départ.

Il y a 14 000 dossiers militaires disponibles pour le nom de famille Glynn. Pour les anciens combattants parmi vos ancêtres Glynn, les collections militaires fournissent des informations sur l'endroit et le moment où ils ont servi, et même des descriptions physiques.


Histoire de Glynn, écusson familial et armoiries

L'histoire de Glynn commence à Cornwall, une région côtière accidentée du sud-ouest de l'Angleterre. Tout à fait distincte du Devon, le comté voisin, la Cornouailles avait sa propre langue parlée jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. L'histoire de Glynn a commencé ici. La manière dont les noms de famille héréditaires sont apparus est intéressante. Les noms de famille locaux provenaient de l'endroit où le porteur d'origine vivait, était né ou possédait des terres. Contrairement à la plupart des peuples celtes, qui préféraient les noms patronymiques, les Cornouaillais utilisaient principalement des noms de famille locaux. La famille Glynn vivait à l'origine le fils de Gérard. Le nom de famille Glynn est à l'origine dérivé du vieil allemand Gerhard qui signifiait courageux à la lance. En vieil anglais, les patronymes ont été formés en ajoutant une variété de suffixes aux noms de personnes, qui ont changé au fil du temps et d'un endroit à l'autre. Par exemple, après la conquête normande, sunu et soleil, qui signifiait fils, étaient les suffixes patronymiques les plus courants. Aux XIIe et XIIIe siècles, les noms patronymiques les plus courants comprenaient le mot filius, qui signifiait fils. Au 14ème siècle, le suffixe fils avait remplacé ces versions antérieures. Noms de famille formés avec filius ou fils étaient plus fréquents dans le nord de l'Angleterre et c'est ici que le nombre d'individus sans nom de famille était le plus élevé à cette époque.

Ensemble de 4 tasses à café et porte-clés

$69.95 $48.95

Les premières origines de la famille Glynn

Le nom de famille Glynn a été trouvé pour la première fois à Cornwall, où la famille Glynn occupait un siège familial depuis des temps très anciens. Le nom a été enregistré pour la première fois en 1100, lorsque Hubert de Glin vivait dans le manoir de Glynn près de Bodmin, en Cornouailles. [1]

"Le manoir de Glynn a appartenu pendant de nombreuses générations à une ancienne famille de ce nom mais au début du XIVe siècle, la branche aînée s'étant éteinte, elle a été portée par une héritière des Glynn aux Carminow. Dans cette famille, il est resté jusqu'à ce qu'il soit acheté par le descendant d'une branche plus jeune de la famille Glynn, ses anciens possesseurs, quelque temps avant l'époque de Charles I. » [2]

"John Dinham, Baron Dinham des domaines de Cardinham a été vendu, à l'exception de certaines terres, à Dennis Glynn, Esq. l'ancêtre de E. J. Glynn, Esq. qui, à quelques exceptions près, hérite maintenant de l'ensemble du manoir de Cardinham. Glynn, le charmant manoir d'Edmund John Glynn, Esq. est situé sur une éminence douce qui commande une partie étendue de cette belle vallée, à travers laquelle la rivière Foy coule vers Lostwithiel. De Glynn, qui pendant de nombreuses générations a prospéré ici dans un degré d'adoration. D'après l'autorité de Doomsday Survey, pour avoir été simplement appelé Glynn, l'ajout de gué doit donc avoir été fait lorsque le pont a été érigé, auquel cas seul il peut être appliqué. M. Hals dit que Nicholas Glynn, Esq. de Glynford, était shérif de Cornouailles sous le règne de James I." [2]

Forfait Armoiries et histoire du nom de famille

$24.95 $21.20

Début de l'histoire de la famille Glynn

Cette page Web ne montre qu'un petit extrait de notre recherche Glynn. 77 autres mots (6 lignes de texte) couvrant les années 1602, 1666, 1638, 1690, 1673, 1663, 1721, 1698, 1701, 1665, 1729, 1504, 1558, 1555, 1553, 1557, 1508, 1534 et 1606 sont inclus sous le sujet Early Glynn History dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Sweat à capuche unisexe blason

Variations d'orthographe de Glynn

Les noms de famille cornouaillais se caractérisent par une multitude de variations orthographiques. Les changements fréquents de noms de famille sont dus au fait que les langues du vieil et du moyen anglais manquaient de règles d'orthographe définies. Les langues officielles de la cour, qui étaient le latin et le français, ont également eu une influence sur l'orthographe d'un nom de famille. Étant donné que l'orthographe des noms de famille était rarement cohérente à l'époque médiévale et que les scribes et les responsables de l'église enregistraient les noms tels qu'ils sonnaient plutôt que d'adhérer à des règles d'orthographe spécifiques, il était courant de trouver le même individu mentionné avec différentes orthographes de son nom de famille dans l'ancien chroniques. De plus, un grand nombre de noms étrangers ont été introduits en Angleterre, ce qui a accéléré et accentué les altérations de l'orthographe de divers noms de famille. Enfin, les variations orthographiques résultaient souvent des différences linguistiques entre les habitants de Cornouailles et le reste de l'Angleterre. Les Cornouaillais parlaient une langue celtique brithonique unique qui a été enregistrée pour la première fois dans des documents écrits au 10ème siècle. Cependant, ils sont devenus de plus en plus anglicisés et le cornique s'est éteint en tant que langue parlée en 1777, bien qu'il ait été relancé par les patriotes cornouaillais à l'ère moderne. Le nom a été orthographié Glynn, Glynne, Glinn, Glyn, Glin et autres.

Les premiers notables de la famille Glynn (avant 1700)

Parmi la famille à cette époque, le baron Wolverton Sir John Glynne KS (1602-1666), un avocat gallois, Lord Chief Justice of the Upper Bench Sir William Glynne, 1er baronnet (1638-1690), un homme politique gallois, haut shérif de Flintshire en 1673 Sir William Glynne, 2e baronnet (1663-1721), un avocat et homme politique gallois, député de l'Université d'Oxford (1698-1701) et Sir Stephen Glynne, 3e baronnet (1665-1729.) William Glyn (1504- 1558), également connu sous le nom de William Glynn ou William Glynne, était l'évêque de Bangor à partir de 1555.
82 autres mots (6 lignes de texte) sont inclus sous le sujet Early Glynn Notables dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Migration de la famille Glynn en Irlande

Certains membres de la famille Glynn ont déménagé en Irlande, mais ce sujet n'est pas traité dans cet extrait. Plus d'informations sur leur vie en Irlande sont incluses dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.

Migration de Glynn +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Les colons de Glynn aux États-Unis au XVIIe siècle
  • Bryan Glynn, qui s'installe en Virginie en 1635
  • Bryan Glynn, 20 ans, débarqué en Virginie en 1635 [3]
  • Morris Glynn, arrivé en Virginie en 1653 [3]
  • Morgan Glynn, qui débarqua dans le Maryland en 1672 [3]
Les colons de Glynn aux États-Unis au XIXe siècle
  • Pt Glynn, qui a atterri à New York, NY en 1812 [3]
  • Joseph Glynn, arrivé à New York, NY en 1816 [3]
  • Patrick Glynn, qui a débarqué en Géorgie en 1839 [3]
  • Peter Glynn, arrivé dans le comté d'Allegany (Allegheny) en Pennsylvanie en 1847 [3]
  • Peggy Glynn, aged 23, who landed in New York, NY in 1849 [3]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Glynn migration to Canada +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Glynn Settlers in Canada in the 19th Century
  • John Glynn, aged 45, a yeoman, who arrived in Saint John, New Brunswick in 1833 aboard the ship "Elizabeth" from Galway, Ireland
  • Thomas Glynn, aged 13, a yeoman, who arrived in Saint John, New Brunswick in 1833 aboard the ship "Elizabeth" from Galway, Ireland
  • Matthew Glynn, aged 6, a yeoman, who arrived in Saint John, New Brunswick in 1833 aboard the ship "Elizabeth" from Galway, Ireland
  • John Glynn, aged 12, a yeoman, who arrived in Saint John, New Brunswick in 1833 aboard the ship "Elizabeth" from Galway, Ireland
  • Margaret Glynn, aged 6, who arrived in Saint John, New Brunswick in 1833 aboard the ship "Elizabeth" from Galway, Ireland
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Glynn migration to Australia +

L'émigration vers l'Australie a suivi les premières flottes de condamnés, de commerçants et de premiers colons. Les premiers immigrants comprennent :

Glynn Settlers in Australia in the 19th Century
  • Bridget Glynn, English convict from Middlesex, who was transported aboard the "Amphitrite" on August 21, 1833, settling in New South Wales, Australia[4]
  • Mr. Patrick Glynn, Irish convict who was convicted in Ireland, transported aboard the "Cadet" on 9th April 1844, arriving in Tasmania ( Van Diemen's Land) [5]
  • James Glynn, aged 25, a carpenter, who arrived in South Australia in 1854 aboard the ship "Trafalgar" [6]
  • Catherine Glynn, aged 22, a servant, who arrived in South Australia in 1855 aboard the ship "Sea Park"
  • Catherine Glynn, aged 20, a servant, who arrived in South Australia in 1855 aboard the ship "Sea Park"
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Glynn migration to New Zealand +

L'émigration vers la Nouvelle-Zélande a suivi les traces des explorateurs européens, tels que le capitaine Cook (1769-1770) : d'abord les chasseurs de phoque, les baleiniers, les missionnaires et les commerçants. En 1838, la British New Zealand Company avait commencé à acheter des terres aux tribus maories et à les vendre aux colons. une nouvelle vie. Les premiers immigrants comprennent :


Inside Glynn House

Glynn House boasts an incredible history and has survived being ravaged by a fire and shot at by a Second World War German plane. It's on the market for £3.45 million.

This spectacular Grade II* listed mansion occupies an idyllic rural setting that overlooks the wooded countryside of Glynn Valley, near Bodmin. (Image: Lillicrap Chilcott) 1 of 11 Glynn House hosts five separate residential dwellings comprising freehold wings and attached cottages. The property also features a clock house with full residential consent for the conversion to a two/three bedroom home. This majestic mansion spans some 18,000 sq ft of accommodation. Lillicrap Chilcott, managing the sale, notes that the building would lend itself to being returned to one private home, while offering the potential for a variety of uses, subject to any necessary consents. There are 15 bedrooms in total. (Image: Lillicrap Chilcott) 2 of 11 The property is adorned with a truly fascinating history that connects it with royalty and more. The original manor dates back to a time before the Norman Conquest and was listed in the Doomsday Book. Subsequently, Glynn has had connections with Cornish, national and international events through the ages. (Image: Lillicrap Chilcott) 3 of 11 The house is sited strategically close to the largest stretch of unbroken woodland in Cornwall, perched majestically on the hillside of the valley and the River Fowey. (Image: Lillicrap Chilcott) 4 of 11 Early overlords included Richard de Lucy, Henry II’s Justiciar, who ruled in the King’s absence and negotiated with Thomas Becket Ralph de Monte Hermerii, who married the princess Joan of Acre, daughter of King Edward I Warwick the ‘Kingmaker’ and Bridget Skipwith, Lady-in-Waiting to Elizabeth I, as well as Henry of Monmouth, Earl of Lancaster and Keeper of the Realm. (Image: Lillicrap Chilcott) 5 of 11 The Glynn family occupied the manor from the mid-fifteenth century for almost four hundred years, distinguishing themselves as mine owners, royal commissioners, sheriffs, MPs and owners of significant property interests, including the Lanhydrock Estate, now a jewel in the National Trust’s crown. (Image: Lillicrap Chilcott) 6 of 11 John Glynn supported American independence and Glynn County in Georgia, USA is named in his honour. His son, Edmund Glynn, was primarily responsible for the present buildings, having added the two Palladian wings, which were completed in 1805. Edmund was a banker and founder of the West Briton newspaper. In 1819 a fire swept through the house, destroying one of the great libraries of the South West. Edmund Glynn had also overreached himself financially and was bankrupted in 1823. (Image: Lillicrap Chilcott) 7 of 11 Glynn was purchased and restored by Major-General Sir Hussey Vivian in 1833. He had been MP for Truro and was a hero of the Peninsular Wars and Waterloo. At the time he was commander of the forces in Ireland and was to become Baron Vivian of Glynn and Truro. The Vivians held Glynn until the Second World War, finally selling the estate in 1947. There were many distinguished family members during the hundred years following Hussey Vivian’s death in 1841 including Daphne Fielding, author of The Duchess of Duke Street who makes fond mention of growing up at Glynn in her memoirs. (Image: Lillicrap Chilcott) 8 of 11 During the war, Glynn became a secret naval station, visited by Lady Mountbatten and machine gunned by a German plane. Glynn was acquired by doctor Peter Mitchell in 1964 and became HQ for the Glynn Research Institute, from where he won a Nobel Prize for chemistry for his work on cellular energy transmission. (Image: Lillicrap Chilcott) 9 of 11 There are many features within the house and gardens from its history that might otherwise go unnoticed. The vaulted ceiling in the old bakery, from an earlier dwelling, is a feature as is the bowl from the old larder resting on the fountain on the main lawn the Celtic cross that was discovered being used as a fireplace mantle in an estate cottage the bells on the main house enormous cellars and the towering 300 year oak tree in the gardens. (Image: Lillicrap Chilcott) 10 of 11 More obvious are the plaster casts of Hussey Vivian’s medals on the ceilings of the main reception rooms the remains of the orangery, left as a folly and the Prayer Hall complete with staircase, balcony and cupola. Glynn House affords a £3,450,000 guide price. For full details contact Lillicrap Chilcott on 01872 273473. (Image: Lillicrap Chilcott) 11 of 11

Notre Newsletter

Description du produit

USS Glynn APA 239

"Personalized" Canvas Ship Print

(Not just a photo or poster but a work of art!)

Every sailor loved his ship. It was his life. Where he had tremendous responsibility and lived with his closest shipmates. As one gets older his appreciation for the ship and the Navy experience gets stronger. A personalized print shows ownership, accomplishment and an emotion that never goes away. It helps to show your pride even if a loved one is no longer with you. Every time you walk by the print you will feel the person or the Navy experience in your heart (guaranteed).

The image is portrayed on the waters of the ocean or bay with a display of her crest if available. The ships name is printed on the bottom of the print. What a great canvas print to commemorate yourself or someone you know who may have served aboard her.

The printed picture is exactly as you see it. The canvas size is 8"x10" ready for framing as it is or you can add an additional matte of your own choosing. You also have the option to purchase a larger picture size (11"x 14") on a 13" X 19" canvas. The prints are made to order. They look awesome when matted and framed .

Nous PERSONALIZE the print with "Name, Rank and/or Years Served" or anything else you would like it to state (NO ADDITIONAL CHARGE). It is placed just above the ships photo. After purchasing the print simply email us or indicate in the notes section of your payment what you would like printed on it.

United States Navy Sailor YOUR NAME HERE Proudly Served Sept 1963 - Sept 1967

This would make a nice gift and a great addition to any historic military collection. Would be fantastic for decorating the home or office wall.

The watermark "Great Naval Images" will NOT be on your print.

This photo is printed on Archival-Safe Acid-Free canvas using a high resolution printer and should last many years.

Because of its unique natural woven texture canvas offers a special and distinctive look that can only be captured on canvas. The canvas print does not need glass thereby enhancing the appearance of your print, eliminating glare and reducing your overall cost.

We guarantee you will not be disappointed with this item or your money back. In addition, We will replace the canvas print unconditionally for LIBRE if you damage your print. You would only be charged a nominal fee plus shipping and handling.


The Planning Division is responsible for issuing business tax receipts to all new businesses within the city limits, as well as coordinating the annual tax renewal process for existing businesses. New businesses are encouraged in and welcomed to the city. Our staff will do everything possible to help make locating or relocating a business within the city a successful event.

The local business tax receipt regulations of the city can be found in Chapter 82 of the City Code. A current and valid tax receipt is required prior to engaging in business activity within the city limits.


Voir la vidéo: The UK National Tracheal Service: An Interview With Martin Elliott


Commentaires:

  1. Leroux

    n'a pas entendu tel

  2. Gehard

    l'imaginaire :)

  3. John

    Alors l'histoire !

  4. Ruadhan

    Je voudrais savoir, merci beaucoup pour une explication.



Écrire un message